MATTHEW K. HEAFY de TRIVIUM et de IBARAKI. 7 questions sport & Metal.

Pilier de la scène Metal internationale en tant que chanteur et guitariste de TRIVIUM et de IBARAKI, gamer et ambassadeur de Esport, athlète accompli, entrepreneur… Ses journées sont particulièrement intenses : répétitions, concerts, tournées, promo, enregistrements d'albums, routine sportive… Matthew incarne le projet METAL WORKOUT qu'il a cofondé avec Yann Heurtaux : avec un entraînement adapté et régulier sur du Metal, rien ne peut t’arrêter !

Matthew K. Heafy de Trivium et Ibaraki photo Celine Kopp

1) Quel est ton rapport au sport, quelle place a-t-il dans ta vie ?

Enfant, j'ai un peu touché au karaté. A l'adolescence, je soulevais des poids à l’occasion, mais c’est devenu beaucoup plus sérieux un peu plus tard dans ma vie quand je me suis consacré à des pratiques sportives plus spécifiques. 

Vers 2009, je me suis mis à fond dans l’Ashtanga yoga, qui m’accompagne encore aujourd’hui. En 2013, je me suis lancé dans le Jiu Jitsu brésilien, et cela occupe toujours une place très importante dans ma vie. En 2019, j'ai commencé à m'entraîner au Steel Mace qui est devenu ma principale source de musculation.

Toutes ces pratiques m'ont énormément aidé mentalement et physiquement.

2) Quel(s) sport(s) / activité(s) sportive(s) pratiques-tu régulièrement ?

Ashtanga Yoga, Jiu Jitsu brésilien et Steel Mace.

3) Qu'est-ce que ça t'apporte en tant que musicien et dans ta vie de tous les jours ?

En tant que musicien, tu utilises ton corps pour jouer et créer. Lorsque ton corps et ton esprit sont bien pris en charge par une alimentation, un sommeil et des exercices appropriés, le corps et l'esprit font tout mieux.

J’ai appliqué l'exigence de la formation de Jiu Jitsu brésilien à ce que je fais dans la vie, c’est-à-dire chanter et jouer de la guitare, et ainsi devenir meilleur dans ce que je fais professionnellement. Apprendre quelque chose qui était si nouveau pour moi, et m’entraîner, ça m’a permis de progresser à tous les niveaux.

4) Écoutes-tu de la musique lorsque tu t'entraînes, et si oui, quel genre ?

J'essaie toujours d'écouter la musique qui, selon moi, convient le mieux à mon activité physique.

Avec le yoga, c’est plutôt de la musique Classique Baroque, ou alors si je suis en tournée loin de chez moi, de la musique du monde pour accorder le décor avec la musique. Avec le Jiu Jitsu brésilien et le Steel Mace, j'ai besoin de musique puissantes : Metal, Metal extrême, Hardcore, Metalcore. J’ai besoin de ça pour me soutenir dans ces situations d’entraînements intenses.

5) En tournée, comment maintiens-tu un niveau d'entraînement constant et une bonne hygiène de vie ?

Ce n’est pas toujours simple, mais il faut le faire, c’est tout. La partie la plus difficile dans une tournée, c’est la gestion du temps, et c'est là que certains musiciens luttent et peuvent prendre de mauvaises directions.

En tant que musicien, tu dois te créer un programme d'entraînement durable sur la route qui a du sens pour toi. Tu ne dois pas te sur-entraîner, ni te sous-entraîner.

Il m’est arrivé d'exagérer avec une session de Jiu Jitsu brésilien de 90 minutes avant un concert en tête de 90 minutes... Il faut ajuster ce qui fonctionne pour toi de manière appropriée.

Un sommeil, une hydratation et une alimentation appropriés sont indispensables sur la route. Et il faut trouver aussi le bon équilibre pour les séances d’entraînements.

Trivium est un groupe de Metal qui tourne dans le monde entier depuis maintenant 23 ans. Cette longévité nous impose de la discipline et de prendre soin de nos esprits et de nos corps.

6) As-tu un conseil, une astuce sport/santé/nutrition à partager avec nous ?

L'esprit est aussi important - sinon plus - que le corps lorsqu'il s'agit d'en prendre soin.

Méditez. Et parlez de vos sentiments, que ce soit à un ami ou (plus recommandé) à un conseiller en santé mentale agréé. L’idée est de prendre conscience que garder l'esprit propre et clair est aussi important que le corps.

Là où la tête mène, le corps suit. Quand l'esprit est en bonne santé, le corps l’est encore plus.

En termes de nutrition, il faut trouver le régime qui te convient le mieux. Pour ma part, je préfère manger 4-5-6 fois par jour. En tournée, je fais deux «vrais» repas, un petit-déjeuner et un dîner tôt. Entre ces deux repas, je prends une demi-barre protéinée ou un shake avec de l'eau ou du lait d'avoine.

Je bois beaucoup d'eau, et j'essaie de dormir au moins 8 heures par nuit.

C'est plus difficile pour moi de manger beaucoup les jours de concert avec la composante chant/cris. Je suis très probablement un peu en déficit calorique ces jours-là, mais je me rattrape les jours off.

7) Quelle est ton actualité ?

En tant que cofondateur de Metal Workout, je suis très excitée de pouvoir enfin partager mon point de vue sur la façon dont je me maintiens en bonne santé et en forme dans ce que je fais.

A propos de TRIVIUM, la tournée mondiale continue et nous avons sorti une nouvelle vidéo pour le single "No Way Back Just Through".